Formation WordQ pour enseignants et professionnels

L'outil d’aide technologique à la lecture et à l’écriture par excellence. Inclut guides, webinaires, vidéos et plus encore!

Formation WordQ pour enseignants et professionnels Le guide

Guide

Webinaires Ressources Fermer Retour à la formation
Chapitre 03

Prédiction de mots

La prédiction de mots de WordQ consiste en une boite de prédiction de mots dans laquelle des mots bien orthographiés sont proposés à l’élève.

4 procédés pour prédire les mots

Quatre différents procédés sont utilisés par la prédiction orthographique afin de proposer des mots à l’élève.

  1. D’abord, un premier procédé est fait par correspondance orthographique lexicale. Ici, la prédiction orthographique propose des mots en fonction de chaque lettre tapée sur le clavier. Si l’élève tape "m" et "a", il trouvera les mots "mais, ma, maison, mangé, mal".WordQ est plus efficace dans sa prédiction lorsque l’élève écrit les bonnes lettres dès le début du mot. Ainsi, si le début est incorrect, il est bien possible que le mot recherché soit absent dans la boite de prédiction. L’élève devra alors se questionner pour trouver une autre façon d’écrire ce mot. Par exemple, si l’élève écrit “otomobile”, le mot bien orthographié n'apparaitra pas dans les choix proposés. Il est bon d’attirer l’attention de l’élève sur le début du mot puisque la solution s’y trouve généralement.

    Notez que certains mots, comme ceux commençant par un “h muet”, pourraient malgré tout être reconnus. En effet, si l’élève omet d’écrire le “h”, le mot recherché pourrait tout de même être proposé par la prédiction orthographique. Par exemple, si l’élève écrit “opital”, il verra apparaitre “hôpital” dans les suggestions.

  1. Un second procédé considère la correspondance orthographique grammaticale des mots en fonction des mots déjà présents dans la phrase. Si les mots "Les grandes" sont déjà écrits, le mot "fenêtres" sera proposé au pluriel.
  2. La prédiction orthographique de WordQ est précise lorsque l’élève tape les bonnes lettres en respectant l’orthographe lexicale. Toutefois certaines erreurs dues à une mauvaise correspondance graphophonémique de l’enfant sont détectées par le logiciel de sorte qu’il réussit souvent à proposer le mot bien orthographié.
  1. La prédiction orthographique utilise aussi le procédé de cooccurrence, c’est-à-dire que la prédiction d’un mot est faite par anticipation du prochain mot de la phrase en tenant compte de la syntaxe de la phrase. Ce mot est proposé à l’élève dans la boite de prédiction de mots avant même que celui-ci n’ait écrit une seule lettre.Par exemple, si l’élève écrit "ils", dès qu’il appuiera sur la barre d’espacement, les mots "ont, sont, ne, se, n’ont" lui seront proposés. Ce procédé favorise l’expansion des phrases et l’utilisation d’une syntaxe plus adéquate. Le choix d’un procédé ou d’un autre peut permettre de répondre de manière plus spécifique aux besoins de l’élève en difficulté d’écriture.

    Les explications qui suivent vous permettront de comprendre comment les divers procédés de la prédiction orthographique peuvent compenser aux différentes difficultés ou incapacités observées chez les élèves en difficultés d’écriture.

Finalement, la prédiction de mots est aussi grandement influencée par le profil de l’utilisateur. En effet, plus un profil est utilisé, plus il adaptera la prédiction de mots en fonction de son utilisateur de façon à lui proposer les mots qu’il utilise le plus souvent.

Lorsque l’élève démontre une difficulté marquée ou une incapacité à produire un mot à l’écrit en respectant l’orthographe, deux procédés de la prédiction orthographique de WordQ peuvent y compenser : le procédé de correspondance orthographique lexicale et grammaticale et le procédé par correspondance graphophonémique.

Les exemples d’utilisation des mots

Ainsi, à chaque lettre tapée, des mots susceptibles d’être celui recherché par l’élève apparaitront dans la boite de prédiction. Dans certains cas, comme pour distinguer les homophones, par exemple, il est possible d’ajouter des stratégies dans le dictionnaire orthographique de WordQ. Celles-ci apparaitront en exemples dans la boite de prédiction de mots lorsque l’élève posera le curseur sur la flèche qui suit le mot.

Afin d’amener l’élève à trouver le mot recherché à l’aide de la prédiction orthographique, notamment dans le cas où l’élève fait des confusions phonémiques ou de mauvaises correspondances graphophonétiques, il est essentiel de développer de bonnes méthodes de travail.

L’utilisation de ces deux procédés de la prédiction orthographique de WordQ aide l’élève à Respecter les normes relatives à l’orthographe d’usage, ce qui constitue un des critères d’évaluation en écriture du MÉES. Mais surtout, en amenant l’élève à faire des choix judicieux de la bonne orthographe lexicale, la prédiction orthographique de WordQ favorise à la fois le développement du jugement orthographique chez les élèves, favorise le transfert des connaissances orthographiques en contexte réel et augmente la mémorisation de la bonne orthographe lexicale des mots puisque l’élève voit toujours les mots bien orthographiés.

Pour mieux appliquer les règles de grammaire

La prédiction orthographique de WordQ peut aussi répondre au besoin d’un élève qui démontre une difficulté marquée ou incapacité à appliquer les règles grammaticales. En effet, l’élève retrouvera dans la boite de prédiction de mots des propositions de mots par anticipation des règles grammaticales qui pourraient s’appliquer selon la syntaxe de la phrase. Ainsi, en observant les propositions, en se questionnant et en se référant à ses connaissances grammaticales, l’élève fera un choix qui peut s’avérer judicieux ou non!

Encore une fois, il est possible d’ajouter des stratégies dans le dictionnaire orthographique de WordQ qui apparaitront en exemple dans la boite de prédiction de mots. Cette mesure d’adaptation, si elle est utilisée judicieusement, pourrait permettre à l’élève d’améliorer ses résultats en écriture pour le critère ministériel Respect des normes relatives à l’orthographe d’usage. De plus, la prédiction orthographique favorise l’encodage et le transfert des règles grammaticales en contexte d’écriture puisqu’elle sollicite le jugement orthographique de l’élève.

Pour mieux structurer ses phrases (syntaxe)

Enfin, la prédiction orthographique de WordQ peut compenser une difficulté marquée ou une incapacité à structurer ses phrases ou à améliorer une phrase en proposant à l’élève des mots de sorte qu’il puisse produire une phrase syntaxiquement correcte.

Ce procédé de la prédiction orthographique peut convenir à des élèves qui omettent parfois des mots dans la phrase (préposition, pronom, adverbe), qui réutilisent une même structure de phrase de manière récurrente ou qui utilisent une structure syntaxique simple avec peu de compléments du nom, du verbe et de phrase. Ces élèves produisent en général des textes courts, redondants et pauvres. En ce sens, la prédiction orthographique de WordQ favorise l’acquisition du vocabulaire et d’une syntaxe plus adéquate.

Utiliser des listes de mots “Sujet”

Il est possible d’augmenter l’efficacité de la prédiction orthographique par procédé de cooccurrence de WordQ en utilisant une banque de mots Sujet. Il s’agit d’une banque de mots thématique qui peut être sélectionnée de sorte à proposer des mots adaptés à la situation d’écriture ou aux besoins de l’élève.

À ce sujet, voyez le chapitre Créer une banque de mots Sujet.

La prédiction orthographique de WordQ peut permettre à l’élève d’obtenir de meilleurs résultats en écriture aux critères ministériels Construction des phrases et ponctuation appropriée et Utilisation d’un vocabulaire approprié. Notez que si l’élève nécessite uniquement la prédiction orthographique par le procédé de correspondance orthographique et phonologique, vous pouvez désactiver le procédé de cooccurrence.

Voyez comment désactiver ce procédé dans le chapitre Adapter les paramètres en fonction des besoins spécifiques de l’élève en écriture.

Écrire ses idées ou écrire sans faute

Rappelons que l’utilisation des fonctions d’aide de WordQ ne vise pas l’écriture d’un texte sans faute, mais elle vise à écrire mieux et à exprimer ses idées à l’écrit! En ce sens, l’utilisation de la prédiction orthographique de WordQ libère l’élève de la surcharge cognitive occasionnée par ses difficultés en écriture de manière à laisser libre cours à l’expression des idées.

Pour une utilisation optimale de la prédiction orthographique de WordQ, voyez le chapitre Choisir le bon mot dans la boite de prédiction de mots : une méthode de travail à développer.

Fait intéressant, selon les besoins spécifiques des élèves, la prédiction orthographique peut être utilisée pendant la rédaction uniquement, pendant la révision-correction uniquement, ou les deux! Elle peut aussi être utilisée de façon ponctuelle en faisant apparaitre la boite de prédiction de mots au besoin en enfonçant simplement le bouton Mots.

Résumé

La prédiction orthographique de WordQ consiste en une boite de prédiction de mots dans laquelle des mots bien orthographiés sont proposés à l’élève. L’utilisation de la prédiction orthographique de WordQ libère l’élève de la surcharge cognitive occasionnée par ses difficultés en écriture de manière à laisser libre cours à l’expression des idées. Cette fonction d’aide vient compenser une difficulté marquée ou une incapacité à produire un mot à l’écrit en respectant l’orthographe, à appliquer les règles grammaticales, à structurer ses phrases et à améliorer une phrase.

En amenant l’élève à faire des choix judicieux de la bonne orthographe lexicale et grammaticale, la prédiction orthographique de WordQ favorise à la fois le développement du jugement orthographique chez les élèves, favorise le transfert des connaissances orthographiques en contexte réel et augmente la mémorisation de la bonne orthographe lexicale des mots, favorise l’encodage et le transfert des règles grammaticales en contexte d’écriture, favorise l’acquisition du vocabulaire et d’une syntaxe plus adéquate. Rappelons que l’utilisation des fonctions d’aide de WordQ ne vise pas l’écriture d’un texte sans faute, mais elle vise à écrire mieux et à exprimer ses idées à l’écrit!

Donec facilisis ut libero. risus luctus Phasellus Aliquam velit, justo dapibus